Humeur

Ces petits défauts qui font notre charme

Qu’on le veuille ou non, nous avons tous nos petits défauts. Il n’est pas facile de se les admettre mais il faut de temps en temps apprendre à garder les pieds sur Terre et à voir les choses en face. Personne n’est parfait. Nous sommes même parfaitement imparfaits. Mais c’est ce qui fait que nous sommes devenus la personne que l’on est actuellement. Ces petits défauts peuvent nous donner dans le fond un certain charme. Il n’est pas aisé de les modifier. Effectuer un travail sur moi-même n’est en rien facile, bien au contraire. Mais le reconnaitre est déjà un grand pas. Personnellement, j’ai fini par mettre un point sur ce que je devais modifier (ou non) chez moi. On dresse une liste ensemble ?

JE SUIS MALADROITE

C’est un fait indéniable et je le montre tous les jours. Il ne se passe pas une journée sans que je ne fasse preuve de maladresse : je me renverse quelque chose dessus, je fais tomber un objet ou je casse autre chose. Non vraiment, tous les jours je vous dis. Par moment, je me dis que c’est dur d’être moi et je plains les personnes qui sont en face. J’vous jure, je me fatigue moi-même. Mais j’ai appris à relativiser et j’ai sans arrêt un rouleau de scotch dans mon sac à main pour tout réparer au cas où. Ou du moins, essayer.

JE SUIS BORNEE

Quand j’ai une idée en tête, je ne l’ai pas ailleurs. Il se trouve même que ça en devient mon défaut number one. Je suis une personne de très têtue, depuis toujours d’ailleurs. Et dans la vie de tous les jours, ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple à supporter. J’ai commencé à travailler sur ce point. Auparavant, mon côté borné se mêler à un autre défaut : celui de ne pas assumer ses torts. Maintenant, j’ai plus de facilité à dire quand je n’ai pas raison, chose qui me semblait inconcevable il y avait six ans de ça. Par contre, on ne me fera jamais dire que j’ai tort si ce n’est pas le cas. C’est MORT.

JE SUIS TETE EN L’AIR

Très étourdie, un brin rêveuse et dans la lune. C’est moi tout craché. Je peux très bien n’écouter personne – en le faisant exprès ou non – et ne pas m’en rendre compte. Ne me demandez jamais de répéter ce que vous dites, j’en suis tout simplement incapable. Si je ne note pas mes RDV, je suis capable de les oublier. J’ai une mémoire avant tout visuelle, mais alors pour ce qui est de l’auditif, il ne faut pas compter sur moi. Ne m’en voulez pas hein, promis je ferais des efforts.

JE SUIS TRES (TROP ?) SENSIBLE

Un rien me touche. Je ne supporte pas que l’on me crie dessus, le moindre film me fait pleurer et je pleure également dès que je m’énerve. Autant vous dire que je suis moyennement crédible dans ces moments-là. Mais mon cerveau se retrouve comme compressé d’informations et quand ça éclate, bah c’est moi qui éclate. Les nerfs craquent et les larmes sortent en même temps. Gérer ses émotions n’est pas une chose des plus faciles, encore moins pour moi. 29 ans que ça dure, je devrais avoir l’habitude, non ?

JE SUIS TRES BAVARDE

J’aime parler, c’est une chose indéniable. Je parle beaucoup et très vite, ce qui a tendance à en gaver plus d’un. Franchement, parfois je me dis que je devrais travailler à la radio, histoire d’avoir des gens qui m’écouteraient. Alors oui, par moment ce n’est pas très intéressant ce que je raconte. Je radote un peu également. Mis à part ça, je suis plutôt drôle comme nana (si si juré, j’fais même souvent des blagues qui ne font pas rire que moi).

 

Mais dans le fond, si je n’avais pas tous ces petits défauts, je ne serais surement pas la même personne. Et manque de bol pour certains, je m’aime comme je suis. Et vous, quelles sont ces minis choses qui font votre charme ?

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :